Seine-Saint-Denis : la CSI 93 à nouveau mise en cause

VOLTAGE
Quatre policiers de la CSI 93 sont accusés de vol au cours d'un contrôle d'ientité.
Crédit: Pixabay

14 janvier 2021 à 16h15 par Bertrand Loppin

Quatre policiers de la compagnie de sécurisation et dÈintervention du 93 ont été placés en garde à vue. Ils sont accusés d'avoir volé des écouteurs « Airpods » lors d'un contrôle d'identité. Une quinzaine dÈenquêtes est déjà en cours contre cette compagnie.

Une nouvelle affaire impliquant la CSI 93 vient d‘être dévoilée. Quatre policiers de cette unité ont été placés en garde à vue ce mercredi pour vol par personnes dépositaires de l’autorité publique. Ce soir, leur garde à vue a été levée. La procédure va être transmise au parquet de Bobigny pour étude. Ces fonctionnaires de police sont accusés d‘avoir dérobé des écouteurs « Airpods » lors d‘un contrôle d‘identité. La victime a effectué un signalement sur la plateforme de l’inspection générale de la police nationale. Ce signalement a provoqué l’ouverture d‘une enquête judiciaire.

 

Ce n’est pas la première fois que la compagnie de sécurisation et d‘intervention de Seine-Saint-Denis fait parler d‘elle. Cette unité basée à Aulnay-sous-Bois et forte de 150 hommes, est visée dans une quinzaine d‘enquêtes pour vols, violences, détention de drogues et faux en écriture publique. Une vingtaine de policiers serait impliquée. En juillet 2020, Didier Lallement, le préfet de police de Paris, avait même annoncé la dissolution de la compagnie. Mais, finalement, la CSI 93 avait été réorganisée et placée sous l’autorité e la CSI de Paris.