SNCF : la grève se propage dans d’autres technicentres de l’Île-de-France

VOLTAGE
Après celui de Châtillon (Hauts-de-Seine), les cheminots débrayent dans deux autres centre de mainte
Crédit: Common Wikimédia

1er novembre 2019 à 8h33 par Mikaël Livret

Selon le syndicat Sud-Rail, le mouvement s'est désormais étendu aux technicentres du Landy (Seine-st-Denis) et de Villeneuve-st-Georges (Val-de-Marne).

Le premier est en charge de la maintenance des TGV Nord, du Thalys et de l’Eurostar. Le second des TGV sud-est. Selon le syndicat Sud-Rail, le mouvement de protestation s’est désormais étendu aux technicentres du Landy (Seine-st-Denis) et de Villeneuve-st-Georges (Val-de-Marne). Un débrayage « dur » est envisagé par les cheminots si les négociations avec la direction n’aboutissent pas. Les agents réclament une revalorisation des salaires, des primes et une amélioration de leurs conditions de travail.


Selon la SNCF, l’impact est limité pour le moment sur le trafic des trains alors que le mouvement de grève se poursuit également à Châtillon (Hauts-de-Seine). Conséquences : 8 TGV sur 10 circulent tout ce week-end prolongé de la Toussaint sur le réseau Atlantique, vers ou depuis la Gare Montparnasse à Paris.