Info locale

Stop aux perturbateurs endocriniens en Ile-de-France !

26 novembre 2018 à 09h29 Par Gianni CASTILLO
Crédit photo : Pixabay

L’Ile-de-France agit pour réduire les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques dans nos aliments et leurs effets néfastes sur notre organisme.

Les élus du conseil régional ont adopté à l’unanimité la charte « Villes & Territoires » jeudi. Ce ne sont pas moins de 1 300 collectivités qui bénéficient d’aides régionales liées aux équipements scolaires, sportifs ou liées à la petite enfance, qui vont devoir respecter cinq engagements de principe, en faveur de l’environnement et de la santé des Franciliens. La consommation d’aliments bio est d’ailleurs l’un des points qui seront encouragés.

L’Île-de-France est la première région française à s’engager contre les perturbateurs endocriniens. « L’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France fera un état des lieux dans un an afin de progresser sur la question », estime Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région chargé de l’écologie et du développement durable.