Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Suicide d’Evaëlle : trois collégiens mis en examen pour harcèlement

19 janvier 2021 à 12h47 Par Lucas Pierre
Une enseignante avait aussi été mise en examen pour harcèlement au mois de septembre dernier.
Crédit photo : Pixabay

Trois élèves de 13 ans ont été mis en examen pour harcèlement dans le cadre de l’enquête autour du suicide de la petite Evaëlle, 11 ans, à Herblay dans le Val-D'Oise, un an et demi après les faits.

C’est un fait très rare dans ce type d’affaire. Trois jeunes collégiens de 13 ans ont été mis en examen. Les trois élèves sont soupçonnés d’être responsables du suicide d’Evaëlle, une de leur camarade de 11 ans à l’époque des faits, à Herblay (Val-D’Oise).

Tout commence à la rentrée 2018. Evaëlle commence à subir des remarques visant son cartable trop lourd de la part de son enseignante. Selon les parents d’Evaëlle, la fonctionnaire incite les autres élèves à la harceler. La jeune fille vit un cauchemar avant de se donner la mort le 25 juin 2019 dans le pavillon familial.

L’inspection académique alertée

Désoeuvrés face à la situation que vit leur jeune fille, les parents d’Evaëlle alertent la direction de l’établissement scolaire. Ils en appellent ensuite à l’inspection académique. Leurs cris d’alarme durent des mois, mais rien n’y fait. Suite au drame, l’Éducation nationale indemnise la famille au titre du préjudice moral, selon le rectorat de Versailles. Les parents d’Évaëlle doivent en échange abandonner toutes poursuites envers l’État.

Le parquet de Pontoise ouvre ensuite une information judiciaire contre X pour homicide involontaire à l’encontre de plusieurs élèves et de la professeure. La quinquagénaire a été mise en examen pour harcèlement au mois de septembre dernier donnant lieu à une interdiction d’exercer.