Tensions à Sartrouville : deux mineurs interpellés après l’incendie d’un bus

VOLTAGE
C'est un bus de cette ligne qui a été incendié avenue Robert-Schuman.
Crédit: youtube

23 novembre 2020 à 14h50 par Maud Tambellini

La ville des Yvelines est le théâtre de violences répétées depuis une dizaine de jours. Et la tension est montée d'un cran entre jeunes et policiers ce week-end après l'incendie d'un autobus. Deux mineurs ont été interpellés.

Cela fait une dizaine de jours désormais que les nuits à Sartrouville sont loin d’être de tout repos. Les forces de l’ordre ont été à plusieurs reprises la cible de tirs de mortiers d’artifice. Ce fut le cas notamment mercredi dernier, où des agents ont également été la cible de jets de projectile. Ils avaient été appelés pour sécuriser l’intervention de pompiers rue Maeterlinck. Deux jeunes de 15 et 20 ans ont été interpellés ce soir-là.

Et ce dimanche 22 novembre au soir, la tension est encore montée d’un cran à Sartrouville. Plusieurs feux de poubelle ont été allumés vers 19h, un abribus a été détruit et les policiers ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice de la part d’un groupe d’une centaine d’individus.

Deux mineurs de 14 et 15 ans on pu être interpellés après l’incendie d’un autobus de la ligne 272 un peu plus tard dans la soirée. Seul le chauffeur était présent à bord et n’a pas été blessé. Mais « choqué » par les faits selon l’AFP, il a été transféré à l’hôpital pour un suivi psychologique. Le maire de Sartrouville demande à nouveau que le service de nuit des bus soit supprimé.

I