Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Trois policiers de l’Elysée ouvrent le feu par erreur

17 janvier 2018 à 10h39 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Capture d'écran Google Maps - Palais de l'Elysée - Guérite

Maladresse ou matériel défectueux ? Trois policiers chargés de sécuriser le palais de l'Elysée auraient ouvert le feu par inadvertance ces trois derniers mois.

Un policier blessé grièvement. C’est le Canard Enchaîné qui révèle les faits. Durant ces trois derniers mois, on apprend que trois des policiers chargés de la sécurité du palais de l’Elysées ont tiré par inadvertance avec leur arme de service.

Les deux premiers ont ainsi troué la guérite, le poste où ils montaient la garde devant le palais. Le troisième fonctionnaire s’est quant à lui s'est tiré une balle dans la jambe, début janvier, alors qu'il venait de s'asseoir dans une voiture de police. Gravement touché, son pronostic vital a été un temps engagé.

Parmi les nombreuses hypothèses soulevées pour expliquer cet enchainement de maladresse, "Le Canard enchaîné" évoque le changement récent du modèle des armes de fonctions. Le classique Beretta a été remplacé par un pistolet mitrailleur allemand, le HK UMP 9 mm, plus léger et apparemment plus sensible.

Pour éviter tout nouvel accident, l’ensemble des fonctionnaires de la Préfecture a reçu une circulaire qui stipule que le nouveau pistolet-mitrailleur sera désormais porté culasse fermée.