Un camp de réfugiés s’installe Place de la République à Paris

VOLTAGE
Les préfectures de police et de région condamnent cette action.
Crédit: Twitter @Utopia_56

26 mars 2021 à 7h35 par Jérome Pasanau

Sous l'impulsion du collectif « Réquisitions », 300 sans-abris ont posé leur tente ce jeudi 25 mars, place de la République à Paris.

Comme un air de déjà vu. 4 mois après une action similaire, qui s’était terminée en évacuation violente par les forces de l’ordre, un nouveau camp de réfugiés s’est installé en plein cœur de Paris. Sous l’impulsion du collectif « Réquisitions », des tentes ont donc été de nouveau déployées ce jeudi 25 mars sur la place de la République. Une action pour réclamer « un hébergement stable, immédiat et décent » pour 300 sans-abris présents sur place.

Le collectif affirme avoir déposé 412 demandes de réquisition à la préfecture de Paris sur 7 immeubles vacants dans la capitale. Notez que le collectif « Réquisitions » réclame aussi plusieurs changements de la loi : l’hébergement inconditionnel et digne jusqu’au relogement de toutes les personnes sans-abris. L’application de la loi de réquisition des logements vides et bâtiments appartenant à de grands propriétaires, l’arrêt des expulsions sans relogement et l’application de la loi DALO.

De son côté, les préfectures de police et de région condamnent cette action. Elles affirment que 300 places d’hébergements sont disponibles dès maintenant. Finalement, ce ne sont pas 300 mais 500 places qui ont été ouvertes précisent l’association Utopia. L’ensemble des réfugiés présents sur la place ont été évacués dans le calme dans la soirée et ont été pris en charge dans les hébergements d’urgence précise l’association.

I