Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Un homme en garde à vue à Paris après avoir tué son chien

07 mai 2021 à 09h17 Par Mikaël Livret
Il a battu a mort son jeune beagle sur son balcon à Paris.
Crédit photo : Nick115

Le propriétaire d’un jeune chien de 8 mois a été placé en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi, après avoir battu à mort son animal de compagnie. C’est un voisin qui a donné l’alerte.

Un acte de barbarie. Son tort ? Avoir mâchouillé la batterie d’une cigarette électronique. Il est 0h30 jeudi 6 mai, quand Police Secours est prévenu par un riverain de la rue Oscar Roty, dans le XVe arrondissement de Paris.

De son balcon, il voit un homme, lui aussi à l’extérieur, battre à mort un chien. Cela fait 20 minutes que des cris perturbent le voisinage. Un autre voisin a enregistré avec son smartphone la mise à mort : « On entend les hurlements du mec sur son chien et l’agonie du chiot », raconte-t-il dans Le Parisien.

Il risque jusqu’à deux ans de prison...

Le jeune beagle, âgé de 8 mois seulement, est battu, descendu au parking souterrain et attaché à un grillage. Le chiot est agonisant, du sang plein le museau. Un vétérinaire appelé en urgence n’a rien pu faire.

Le maître est alors recherché. Après avoir auditionné des riverains, l’homme est retrouvé et interpellé puis ramené au commissariat de la rue de Vaugirard (XVe). En fin d’après-midi, le tortionnaire présumé a été auditionné. Il a raconté aux enquêteurs qu’il venait d’acheter le petit chien sur le Bon coin et que l’animal l’avait énervé à force de mâchouiller la batterie de sa cigarette électronique ». L’homme risque jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

Jeudi soir, la Fondation Stéphane Lamart, une association incontournable de défense des animaux a été prévenue. « Nous allons nous porter partie civile dans ce dossier, annonce Stéphane Lamart. On ne peut pas tolérer de tels cas d’atrocité et de souffrance ».