Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un maire de Seine-et-Marne frappé par un habitant (vidéo)

25 août 2020 à 15h30 Par Maud Tambellini
L'élu s'est pris de violents coups de poing
Crédit photo : Twitter / @jpm_lagny

Depuis le début de l’année, 233 élus ont déjà subi un acte de violence dans l’exercice de leur fonction. Dernier en date, le maire de Chalifert en Seine-et-Marne, frappé par un habitant pour une histoire de stationnement.

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Chalifert en Seine-et-Marne. Ce n’est pas impossible puisque l’on parle d’une bourgade tranquille d’un peu plus de 1 000 habitants. Et pourtant cela n’a pas empêché que le maire soit frappé lundi 24 août au soir.

Laurent Simon, de son nom, était en voiture lorsqu’il voit un administré et son épouse le doubler et lui barrer la route. Chacun descend alors de son véhicule. Et c’est là que le maire s’est prix plusieurs violents coups de poing dans les côtes. La scène a été filmée.

 

Tout serait parti d’une histoire de stationnement. L’administré ne supporte pas que des gens se garent devant chez lui. Il y a quinze jours, il a même fait poser des pierres sur le trottoir. Sauf que Laurent Simon a alors porté plainte pour occupation illégale du domaine public avec une mise en demeure de les faire enlever. Cela n’a donc pas plu à l’administré qui a donc fini par le faire savoir au maire avec ses poings.

À même date, entre 2019 et 2020, les agressions d’élus ont augmenté de 14%. 233 ont été enregistrées cette année contre 198 l’an dernier. Certains maires condamnent d’ailleurs de plus en plus fermement le fait que l’on puisse s’en prendre impunément à un élu de la République.