Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Un « visa télétravail » pour s’installer à Dubaï pendant la crise sanitaire

24 octobre 2020 à 18h45 Par Aurélie AMCN
Du télétravail sous le soleil de Dubaï !
Crédit photo : Visitdubai.com

Marre de télétravailler entre les quatre murs de votre domicile sous la grisaille ? La ville de Dubaï propose un « visa télétravail » pour continuer votre activité au soleil pendant un an. Explications.

La crise sanitaire liée au coronavirus a de grosses conséquences sur l’économie mondiale. De nombreux emplois sont menacés. Heureusement, certains salariés peuvent continuer leur activité grâce au télétravail. Et c’est à eux que s’adresse la ville de Dubaï.

Avec plus de 900 000 emplois menacés par la crise du Covid, la ville vient de lancer un tout nouveau concept : un « visa télétravail d’un an ». Le but est d’attirer et permettre aux « professionnels étrangers de vivre à Dubaï tout en continuant de travailler à l’étranger » explique le média britannique The Telegraph. Et la ville, décrite comme « l’une des principales destinations touristiques et d’affaires avec un mode de vie sécurisé et de haute qualité », a un argument de taille : aucun impôt sur le revenu, ni aux Émirats, ni dans le pays d’origine.

Ouvert aux ressortissants de 98 pays, le « visa télétravail d’un an » coûte 287 dollars, soit un peu plus de 240 euros et donne accès à différents services, comme l’ouverture d’un compte bancaire, l’obtention d’une assurance, d’un numéro de téléphone ou encore l’accès à l’école pour les enfants. Seule condition : avoir un salaire égal ou supérieur à 5 000 dollars par mois, soit 4 500 euros mensuels.