Info locale

Une enquête ouverte pour tentative d'assassinat sur une juge des Yvelines

18 juin 2019 à 11h26 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Deux suspects sont toujours en fuite mardi, 24 heures après avoir tiré sur la présidente de la cours d’assises de Versailles. Blessée à l’œil, elle a été opérée avec succès.

Une agression ultra violent et rapide. Lundi matin, il est 9h30 quand deux hommes caqués, déguisés en faux livreurs, approchent le domicile de la magistrate de 54 ans.

Le pavillon est situé dans une petite ruelle isolée dans une petite commune des Yvelines. Elle ouvre alors une fenêtre et c'est à ce moment précis que ses agresseurs lui tirent dessus avec une arme de type flash-ball. Touchée à l’œil, elle du être opéré dans la journée.

Une enquête a été ouverte pour tentative d'homicide volontaire

Les deux individus ont immédiatement pris la fuite. Ils sont toujours activement recherchés ce mardi, malgré un important dispositif de recherche déployé juste après l’agression.

La gendarmerie avait déployé sur place un hélicoptère qui a survolé la zone, pendant plus d'une heure, en vain. Une enquête a été ouverte par le parquet de Versailles pour tentative d'homicide volontaire. La victime n’avait pas encore pu être entendu lundi soir. Les investigations devront déterminer s'il cette agression est liée, ou non à la profession de la victime.