Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Une femme devant les assises pour le meurtre de son bébé

12 mars 2018 à 10h00 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Agée de 27 ans, elle comparaît ce lundi devant la cour d’assises des Yvelines, pour homicide volontaire sur son nouveau-né, en 2014, à Saint-Germain-en-Laye. Elle affirme que l’enfant était mort-né mais l’autopsie a contredit sa version. Le corps du nourrisson avait été retrouvé dans une poubelle par un riverain.

Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Un soir de novembre 2014, un riverain d’un camp de gens du voyage fait une macabre découverte, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Dans une poubelle, le corps sans vie d’un nourrisson.

Une femme, à l’époque âgée de 23 ans, est rapidement interpellée dans un camp de gens du voyage, non loin de là. Elle avoue alors aux enquêteurs avoir accouché la veille. Selon elle, le bébé était mort né. Elle dit aussi s’être évanouie et ne pas savoir qui a déplacé le corps.

Mais l’autopsie est venue contredire sa version affirmant que les poumons du nouveau-né étaient remplis d’air au moment de sa mort. Il était donc bel et bien vivant après l’accouchement, selon les enquêteurs. Le procès devant les assises des Yvelines s’ouvre ce lundi. La mère risque la prison à vie.