Insolite

Une femme paralysée après avoir consommé de la soupe aux légumes périmée

11 septembre 2019 à 19h20 Par A.L.
Une femme est devenue paralysée après avoir consommé une soupe périmée de 3 semaines.
Crédit photo : Pixabay

Une femme originaire de l'Essonne vient de tomber paralysée à cause du botulisme, une maladie grave contractée après avoir consommé une soupe qui avait dépassé sa date limite de consommation.

Triste sort pour cette habitante de l'Essonne, en Île-de-France, qui est aujourd'hui victime d'une grave paralysie. En cause ? Le botulisme, une maladie très rare qui ne modifie ni le goût ni l’odeur des aliments et qui est due à l'absorption de toxines présentes dans des aliments contaminés. La malade l'a contractée après avoir consommé une soupe de légumes conservée dans son frigo et qui avait dépassé sa date limite de consommation depuis trois semaines. En effet, une semaine après un premier malaise survenu fin août, l'état de la souffrante s'est considérablement dégradé. Si les médecins de la Pitié-Salpêtrière à Paris ont d’abord pensé détecter un accident vasculaire cérébral, c'est après plusieurs jours d'hospitalisation qu'ils ont diagnostiqué chez elle un cas de botulisme, comme l'explique le journal Le Parisien.

Une soupe périmée depuis le 4 août

Au domicile de la femme, une soupe de légumes périmée depuis le 4 août est retrouvée. Le fabricant du produit, dont le nom n'a pas été communiqué est d'emblée mis au courant mais ne constate aucun problème sur les 630 bouteilles du lot. Sa chaîne de fabrication est également inspectée minutieusement : "nous avons pu démontrer que toutes les opérations de fabrication ont été réalisées dans les règles de l'art", assure-t-il. Selon l'entreprise, il s'agit d'une négligeance de la part de la consommatrice. "Compte tenu de la durée d'incubation, trois jours selon l'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), de la date d'hospitalisation de la patiente, fin août, et de la date limite de consommation du produit, le 4 août, il est avéré que la personne malade a consommé un produit périmé", poursuit-elle. Malheureuseument, cette habitante ne récupérera sans doute jamais toutes ses capacités moteur. "Elle est quasi totalement paralysée. Et avec très peu d'espoir de récupération", a confié une de ses amies au quotidien.