Une orgie géante interrompue dans un gîte en face d’un hôpital

VOLTAGE
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

14 décembre 2020 à 16h00 par A.L.

Une cinquantaine de personnes dont des dizaines de français ont été verbalisés ce samedi soir, à Saint-Mard dans les Ardennes belges, alors qu'ils participaient à une "orgie d'anniversaire".

Stupeur à Saint-Mard, en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière belge. Ce week-end,dans la nuit de samedi à dimanche, la police belge est tombée sur une orgie géante avec pas moins 56 personnes, comme le rapporte le journal local La Meuse. Ce qui devait être une simple fête à l'occasion des 28 ans d'une participante française s'est donc transformée en une immense partie fine. La majorité des participants, qui ont dû débourser 250 euros le billet d'entrée, seraient des Français. 



Un gîte loué… en face d’une clinique



Après plusieurs appels de voisins pour tapage nocturne, les policiers se sont donc déplacés, vers 3 heures du matin. Ils y ont alors découvert une fête clandestine dans un gîte situé en face de l'hôpital du village. La cinquantaine de participants, pour la plupart totalement nus et des "escorts girls" "en petite tenue" étaient présentes. Six personnes ont été directement interpellées. Les agents ont ensuite retrouvé deux personnes cachées dans une cave et deux autres participants à l'étage, dont l'un était dissimulé dans un placard.


Au total, 52 personnes ont écopé de PV pour "non-respect du confinement". Une personne a été également découverte en possession de stupéfiants et une autre de gaz hilarant. Le propriétaire des lieux a été entendu et un PV a été dressé contre lui. Le parquet indique notamment qu'il devrait y avoir des poursuites. "Certains ne respectent vraiment rien ! Organiser une fête clandestine en pleine nuit en face d’une clinique où des patients Covid sont soignés  c’est inadmissible ! Dans un contexte où des efforts sont demandés et où tout doit être mis en œuvre pour limiter la propagation du virus, certains bravent les interdits de manière éhontée. L’attitude de ces fêtards français est parfaitement scandaleuse !", a pour sa part déploré le bourgmestre de Virton, François Culot, au média LaDH.