Insolite

Une sonnerie de la honte intégrée dans les téléphones dénonce les citoyens endettés

25 mai 2019 à 18h45 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

Un tribunal chinois et un opérateur Télécom expérimentent une collaboration pour stigmatiser les citoyens endettés.

Histoire à peine croyable ! Dans le cadre de son système très controversé de "crédit social" mis en place depuis 2014, la Chine expérimente dans certaines régions du pays l'installation d’une sonnerie de téléphone spéciale pour les citoyens endettés, placés sur la liste noire du gouvernement. Cette sonnerie "de la honte" a pour objectif de les remettre dans le droit chemin, de les rééduquer. 

Pas de voyage ni de crédit bancaire pour les "mauvais chinois"

Les mauvais payeurs sont repérés partout où ils vont. Ils n’ont plus le droit d’accéder au "luxe" des moyens de transport rapides comme l’avion ou le train à grande vitesse. À la fin de l’année 2018, selon le Centre national du crédit public chinois, le système avait refusé 17,5 millions de vols et 5,5 millions de trajets ferroviaires.

Les endettés ne peuvent plus louer un bien immobilier à leur nom et ont énormément de mal à trouver et garder un travail, sans parler de l’humiliation constante qu’ils doivent subir dans l’espace public comme cette fameuse sonnerie de la honte. En effet, si l'on appelle une des personnes ciblés par cette sonnerie, un message d'alerte vous prévient : "La personne que vous appelez a été mis sur une liste noire par le tribunal pour ne pas avoir remboursé ses dettes. S'il vous plaît, exhortez cette personne à remplir ses obligations légales. Les employés du tribunal apprécient votre soutien. Merci !". Un message hallucinant digne d'un épisode de Black Mirror.