Urgences : un contrat « zéro brancard » dans un hôpital du Val-de-Marne

VOLTAGE
Le contrat vise à désengorger les urgences.
Crédit: Pixabay

19 novembre 2019 à 13h21 par Virgil Bauchaud

En pleine crise des urgences, un contrat visant à désengorger les urgences vient d'être signé. Il bénéficiera à l'hôpital Bicêtre, dans le Val-de-Marne.

C’est une première en région parisienne. L’Agence Régionale de Santé et l’AP-HP viennent de signer un contrat « zéro brancard » dans le Val-de-Marne, en faveur de l’hôpital Bicêtre. Pour ce plan qui doit bénéficier aux patients des urgences qui attendent une hospitalisation, l’ARS prévoit un budget maximum de 500.000 euros. En septembre dernier, la Ministre de la Santé Agnès Buzyn avait dévoilé des mesures pour mettre fin à la crise des urgences.

Concrètement, cette démarche permettra de mener un « travail approfondi sur l’organisation des urgences et des flux vers les services d’hospitalisation, l’amélioration des conditions de travail, l’évaluation et, le cas échéant, l’augmentation des capacités d’hospitalisation en aval des services d’urgence », détaille l’ARS. Entre 2014 et 2018, les urgences de l’hôpital Bicêtre ont vu passer 18% des patients en plus. Jeudi dernier, le personnel hospitalier a manifesté à Paris pour réclamer plus de moyens. Le gouvernement doit d’ailleurs annoncer de nouvelles mesures, ce mercredi 20 novembre.

I