Info locale

Val-d’Oise : un pompier est suspecté de faire partie des black blocs

23 avril 2019 à 09h21 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Sdis 95

Il aurait été interpellé samedi 20 avril, en marge de l’acte 23 des gilets jaune à Paris, avec des cocktails Molotov. Une information que le Sdis 95 a confirmé dans un communiqué.

Un pompier casseur ? Tout commence samedi 20 avril, dans la matinée quand les forces de l’ordre interpellent six membres présumés du Black Blocks. Ces individus, souvent là pour semer le chaos dans les manifestations, avaient en leur possession des cocktails Molotov, mortier, feu d’artifice, bombe lacrymogène et banderole contre la police. Parmi eux, un homme identifié comme étant un sapeur-pompier du Val-d’Oise.

Dans un communiqué publié le soir même à 22h45 sur son compte Facebook, le Sdis 95 précise que le sapeur serait de la caserne de Persan. La publication du service départemental d’incendie et de secours du Val d’Oise est accompagnée de quatre photos du sac du sapeur-pompier. On peut y voir à l’intérieur les engins explosifs et le nom de la commune de Persan grossièrement camouflé de peinture blanche.

Le Sdis 95 annonce avoir privé de garde ce pompier et se portera partie civile en cas de procès. Le sapeur-pompier incriminé a été présenté au tribunal en vue d’une comparution immédiate mardi, a indiqué le parquet de Paris.