Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Val-d’Oise : une pétition pour faire taire… des enfants

07 avril 2021 à 14h00 Par Lucas Pierre
Les riverains demandent notamment la création d'un mur anti-bruit.
Crédit photo : Pixabay

La situation s’est empirée avec le Covid. Les bruits d’enfants qui émanent de la cour d’école du Noyer-de-l’Image, à Cormeilles-en-Parisis dans le Val-d’Oise, agace les riverains. Une pétition, signée par 67 personnes, a été lancée.

Ce n’est pas une blague. À Cormeilles-en-Parisis (Val-d’Oise), une pétition a été lancée pour que certains riverains soient protégés du bruit des enfants de la cour d’école qui juxtapose leurs habitations. Dans actu.fr, l’un des riverains concernés, André Modestin, explique : « la situation est pénible, mais ça a empiré avec le Covid. Avant, la récréation durait un quart d’heure, maintenant, pour éviter que les enfants se retrouvent tous ensemble en même temps, elle commence à 9h45 et finit à 11h ».

Le retraité parle de l’école primaire du Noyer-de-l’Image, située entre plusieurs maisons du quartier. André, de son coté, a une vue imprenable sur la cour de l’école et les moments de récréation sont devenus un calvaire pour le riverain. Dans la pétition, il est précisé que « le bruit peut avoir des répercussions très néfastes sur la santé ». Raison pour laquelle André prendrait désormais des calmants.

Pour la construction d’un mur anti-bruit

André nuance tout de même son propos : « nous n’avons rien contre le fait que les enfants jouent, ni contre l’existence de cette école, c’est juste qu’on souhaite un mur anti-bruit ». Le maire Les Républicains de la commune du Val-d’Oise a, de son côté, indiqué qu’il fallait faire preuve de tolérance.

Également interrogée, l’école du Noyer-de-l’Image a précisé faire attention au bruit. « Mais ça reste une cour d’école et on ne va pas museler les enfants non plus » a-t-elle ajouté.