Val-de-Marne : triple peine pour les clients d'un club libertin surpris en plein confinement

VOLTAGE
Les autorités ont lourdement sanctionné les clients du club libertin.
Crédit: L'Hyppocampe

16 décembre 2020 à 12h30 par Bertrand Loppin

Le 28 novembre dernier, 12 personnes étaient contrôlées et verbalisées dans un club libertin de St-Maur qui avait ouvert en plein confinement. Finalement, chaque client s'est vu adresser pas moins de trois amendes. Tous vont devoir se délester de plus de 400 euros.

Ils ne sont pas prêts d’oublier leur dernière virée à l’Hyppocampe… Le 28 novembre dernier, ce célèbre club libertin de St-Maur dans le Val-de-Marne décide de rouvrir ses portes en plein confinement. La police ne tardera pas à débarquer. Tous les clients sont contrôlés et verbalisés. Les forces de l’ordre ordonnent la fermeture immédiate de l’établissement. Quelques semaines plus tard, les 12 clients viennent de recevoir leurs amendes et le moins que l’on puisse dire, c’est que la note est salée. Ces derniers ont eu la surprise de recevoir non pas une, mais trois amendes : 135 euros pour le non-port du masque, 135 euros pour le déplacement et 135 euros pour réunion interdite.


Interrogé par le journal Le parisien, Bruno Henckes, le parton de l’Hyppocampe, estime la sanction injuste et disproportionnée, d'autant plus que tout le monde portait un masque comme le prouvent les images de la vidéo surveillance. Du côté des autorités, le point de vue est bien évidemment différent. Ces dernières considèrent qu’il n’y a pas à faire preuve de clémence lorsqu’il y a un enjeu sanitaire.