"Valéry Giscard d'Estaing" ajouté aux noms des musées d'Orsay et de l'Orangerie

VOLTAGE
Valéry Giscard d'Estaing est le quatrième président de la Ve République décédé ainsi honoré pour son
Crédit: CC BY Gerd Eichmann

29 mars 2021 à 13h31 par Iris Mazzacurati

Le nom de l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, décédé le 2 décembre dernier, a été ajouté aux noms des musées d'Orsay et de l'Orangerie, a annoncé lundi 29 mars le ministère de la Culture.

Pas sûr qu’on prenne le temps de les désigner par l’intégralité de leur nom. Les musées d’Orsay et de l’Orangerie seront désormais "l’établissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie – Valéry Giscard d’Estaing".

Dans un communiqué, le ministère de la Culture précise que cette décision "a été prise en lien avec la présidente de l’établissement (Laurence des Cars) et la famille de Valéry Giscard d’Estaing", rappelant que l’ancien président de la République a "œuvré avec détermination et engagement pour la naissance du musée et suivi son développement".

S'il revient à la présidence de Georges Pompidou (1969-1974) d'avoir fait classer monument historique la gare d’Orsay, menacée de démolition, dans le but de la transformer en musée, "la décision officielle d’engager les travaux et de dédier ce musée aux arts du XIXème siècle a relevé de l’action déterminante du président Valéry Giscard d’Estaing en 1977", ajoute le communiqué du ministère de la Culture. Le 1er décembre 1986, le président François Mitterrand inaugurait le nouveau musée.

Pourquoi l’Orangerie ?

En 2010, le musée de l’Orangerie a été rattaché au musée d’Orsay au sein du même établissement public. L'Orangerie, situé aux Tuileries, accueille notamment le grand ensemble des Nymphéas, legs de Claude Monet.

Après le Musée national d'art moderne qui a été baptisé du nom de Centre Pompidou, la nouvelle Bibliothèque nationale de France (BNF) dédiée à François Mitterrand et le Musée des arts premiers du Quai Branly auquel a été rajouté le nom de Jacques Chirac, c'est un nouveau président de la Ve République décédé qui se trouve ainsi honoré pour son action en faveur de la culture et de l'art.



(Avec AFP)

I