Variant anglais : 900 enfants à dépister dans le Val d’Oise

VOLTAGE
La mairie de Courdimanche a décidé de fermer l'école concernée.
Crédit: FREDERICK FLORIN / AFP

20 janvier 2021 à 9h30 par Mikaël Livret

Un cas suspect a été détecté dans une école de Courdimanche (Val-d'Oise). 12 autres cas de Covid-19 ont aussi été dépistés dans le même établissement scolaire, cette fois sans lien avec le variant.

Cas suspect. Une opération de dépistage débute ce mercredi 20 janvier à Courdimanche (Val-d’Oise) après une suspicion de contamination au variant britannique dans une école. Un membre du personnel éducatif du groupe scolaire La Louvière est concerné. Douze autres cas de Covid-19 ont également été détectés dans cet établissement, six adultes et six enfants.

La mairie a décidé de tester tous les enfants, et même ceux des deux autres écoles de la commune, par précaution. « Il peut y avoir un brassage le mercredi au centre de loisirs qui est unique pour toutes les écoles. Nous souhaitons prendre le maximum de précautions », explique dans Le Parisien, la mairie.

Ce dépistage s’adresse donc, en priorité, aux 900 enfants scolarisés dans les 3 écoles de la ville, ainsi que leurs familles. L'opération est aussi ouverte à toute la population de Courdimanche qui souhaiterait se faire tester de 10h30 à 17h30 au sein du gymnase Sainte-Apolline.

En attendant, l’école de La Louvière est fermée jusqu’au vendredi 22 janvier inclus, comme le centre de loisirs des Croizettes, ce mercredi. Il est aussi recommandé aux parents de garder leurs enfants à la maison dans les deux autres écoles de la commune (Croizette et André Parrain), le temps du retour des tests PCR.

Les premiers résultats seront connus dès jeudi. Et en cas d'engouement fort des habitants de Courdimanche, ils pourront aussi bénéficier de créneaux prioritaires au centre de dépistage des Carreaux, à Cergy.

I