Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Violences conjugales : 50 mesures pour protéger les femmes battues

25 novembre 2019 à 11h09 Par Mikaël Livret
Le Premier Ministre a commencé à détailler ce lundi 25 novembre une série de mesure pour lutter contre les violences conjugales
Crédit photo : PxHere

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a présenté ce lundi 25 novembre une série de mesure pour lutter contre les violences conjugales. Des mesures décidées à l’issu du Grenelle contre les violences conjugales.

C’est la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Ce lundi marque aussi la fin du grenelle contre les violences conjugales, lancé en septembre. Le premier ministre Edouard Philippe et la Secrétaire d’État à l’égalité Femmes-Hommes Marlène Schiappa ont dévoilé ce lundi 25 novembre une série de mesures retenues par le gouvernement pour lutter contre les violences conjugales.

Parmi les annonces du Premier ministre :

-le numéro d'appel d'urgence, le 39 19 sera désormais accessible 24h/24, alors qu’actuellement il ferme à 20 heures en semaines et même à 18 heures le week-end.

-dès janvier 2020, la proposition d'un texte au Parlement pour "suspendre l'autorité parentale" des pères violents. C'était une demande des associations.

-Edouard Philippe veut "offrir la possibilité aux médecins de déroger au secret médical" lorsque cela peut sauver des vies

-D'autres mesures avaient été annoncées dès l'ouverture du Grenelle, le 3 septembre. Parmi elles : la création de 1 000 nouvelles places d'hébergement et de logement d'urgence pour les femmes victimes ou la généralisation du dépôt de plainte à l'hôpital.

"Ce Grenelle dit qu'il ne doit plus y avoir de femmes qui ont des tâches de la couleur du ciel sur la peau", lance Edouard Philippe en conclusion de son discours. Une référence au morceau Dommage de Bigflo & Oli.

Depuis le début du grenelle contre les violences conjugales le numéro d’écoute 39.19 a vu son nombre d’appels exploser. Environ 600 appels par jour depuis le début du mois. Depuis le mois de janvier 2019, 137 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints. 49.000 personnes se sont rassemblées samedi à Paris pour une marche contre les violences faites aux femmes.