Violences sexistes : une campagne pour sensibiliser les jeunes Franciliens

VOLTAGE
40% des femmes victimes de violences sexuelles ont moins de quinze ans au moment des faits.
Crédit: Capture d'écran plusjamaissansmonaccord.com

23 octobre 2020 à 11h00 par Bertrand Loppin

La région Ile-de-France et le centre Hubertine Auclert viennent de lancer une grande campagne de lutte contre les violences sexistes à destination des lycéens et lycéennes de la région. Cette campagne s'affiche dans les transports franciliens et sur les réseaux sociaux.

Attouchements, insultes, cyber harcèlement, dès leur plus jeune âge... les jeunes filles se retrouvent confrontées à ce type de réalité. 40% des femmes victimes de violences sexuelles ont moins de quinze ans au moment des faits. Fort de ce triste constat, la région Ile-de-France et le centre Hubertine Auclert ont décidé de lancer une grande campagne contre les violences sexistes et sexuelles.

Déclinée sous le hashtag #PlusJamaisSansMonAccord, cette campagne s'adresse aux lycéennes et lycéens de 15 à 18 ans. Elle vise à aider les jeunes à repérer et à identifier les formes spécifiques de violences sexistes et sexuelles. Elle les encourage à agir. Ou trouver de l’aide ? Comment réagir ? Les messages de cette campagne s’adressent aussi bien aux victimes qu’aux témoins. Elle a aussi pour ambition d'appeler les garçons à s'engager pour faire changer les comportements.

« Je n'avais pas envie, il m'a forcée", "il a posté un nude d'elle, ça nous a fait marrer », « tu m'as mis une main dans les couloirs »… Ces slogans seront déclinés dans une brochure et sur des affiches. Ils seront diffusés dans l'ensemble des lycées d'Ile-de-France et dans les trains régionaux. Ils seront également accessibles, via le site www.plusjamaissansmonaccord.com. Enfin, des influenceurs les relaieront via Instagram ou YouTube.

I