Voilà comment survivre à une mauvaise nuit de sommeil !

VOLTAGE
Voilà comment réagir après une nuit trop courte ou mouvementée.
Crédit: Pixabay

6 décembre 2019 à 6h50 par Bérénice Dumas

Il nous est, à tous, déjà arrivé de mal dormir. Nuit agitée, insomnie, conjoint(e) bruyant(e) ou simplement un repos trop court. Vous savez de quoi je parle⬦ Une mauvaise nuit qui se répercute sur la journée du lendemain. Une journée qui, du coup, passe très lentement, devient un calvaire et nous rend de mauvaise humeur ou à fleur de peau. Sachez qu'il existe des solutions très simples pour survivre à une mauvaise nuit de sommeil.

Les centres du sommeil ont confirmés que les troubles du sommeil sont fréquents. « La preuve, 16 % des Français déclarent souffrir d’insomnie, 17 % de troubles du rythme du sommeil, 5 % du syndrome des jambes sans repos et 4% d’apnée du sommeil. ». Ce sont ces chiffres inquiétants, relayés par le site sommeil.org qui nous ont donné envie de vous délivrer quelques conseils pour survivre à une mauvaise nuit de sommeil.

Déjà, pour mieux récupérer après une nuit blanche, il faut éliminer les aliments excitants de type café, boissons énergisantes et favoriser le port de lunettes ! On limite également le contact avec la lumière artificielle ou les appareils technologiques (écrans)…

Une fois tout ça fait, on y va à fond dans la consommation de fruits secs et de fruits à coque. Il faut, par contre, absolument éviter les plats gras et lourds pour l'estomac.

Pour survivre à une nuit blanche, optez également pour une micro sieste de 20 minutes, dans le noir complet…

I