WikiLeaks : la justice britannique refuse de libérer Julian Assange

VOLTAGE
Le journaliste australien, Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, est au coeur de cette affaire pol
Crédit: Tolga AKMEN / AFP

6 janvier 2021 à 13h19 par Iris Mazzacurati

Après avoir échappé à l'extradition vers les Etats-Unis lundi 4 janvier, Julian Assange avait déposé une demande de libération... La décision a été rendue en début d'après-midi.

Malgré son refus de l'extrader vers les Etats-Unis, la justice britannique a décidé mercredi 6 janvier de maintenir en détention le fondateur de Wikileaks Julian Assange en attendant l'examen de l'appel formé par les Etats-Unis, qui veulent le juger pour la diffusion massive de documents confidentiels.

La juge Vanessa Baraitser a estimé qu’il existe « des motifs sérieux de croire que si M. Assange était libéré aujourd’hui, il ne se rendrait pas au tribunal pour faire face à la procédure de recours ». Il faut dire qu'il y a un précédent : en 2012, alors qu'il est liberté surveillée à Londres, Julian Asange se réfugie à l’ambassade d’Équateur. Il y restera pendant sept ans.




(Avec AFP)