Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Zara choque avec son premier mannequin "rond" taille 40 (photo)

27 août 2019 à 18h00 Par A.L.
L'enseigne de prêt-à-porter a décidé d’engager un mannequin "rond", ou "grande taille", pour rompre avec ses modèles habituels.
Crédit photo : Wikimedia Commons

C'est la toute première fois que la marque de vêtements Zara a fait appel au mannequin Jill Kortleve considérée comme étant "ronde". Seul bémol : la jeune néerlandaise fait du 40/42, soit la taille moyenne de la majorité des Françaises.

Coup dur pour Zara ! Le géant espagnol est en pleine tourmente. Et pour cause... La célèbre marque de vêtements qui mettait en avant, il y a quelques mois, un top asiatique au visage couvert de taches de rousseur pour prôner la diversité des physiques, vient cette fois de faire un énorme tollé. En effet, l'enseigne de prêt-à-porter a décidé d’engager un mannequin "rond" ou "grande taille", pour rompre avec ses modèles habituels, plutôt maigres. Jill Kortleve, une Néerlandaise âgée de 25 ans choisie par Zara pour représenter cette nouvelle campagne, n'a pas caché son enthousiasme au sujet de cette collaboration. "Merci Zara de m’avoir choisie comme premier modèle rond pour votre site web", a écrit la jeune femme sur son compte Instagram. Problème : si l'initiative paraît, au premier abord, très noble, le top fait du 40/42, soit la taille moyenne de la majorité des Françaises, ce qui passe donc difficilement pour du "plus-size".

Voir cette publication sur Instagram

Thank you @zara for using me as one of your first curve model on your website ❤️

Une publication partagée par Jill Kortleve (@jilla.tequila) le

La colère des internautes

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que la toile monte au créneau, s'indignant du fait que Zara qualifie ce mannequin à la taille 40 comme étant "ronde". En voulant jouer la carte du body-positive, la marque espagnole a surtout scandalisé de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. Ces derniers dénoncent l’hypocrisie de Zara et pointent du doigt sa vision déformée des femmes entretenant les complexes de ses clientes. "Je viens de lire que cette femme est le premier mannequin plus-size de l'histoire d'une marque méga-connue de prêt-à-porter, alors du coup je me demande si on cherche pas tout simplement a toutes nous rendre dingues et être sûrs qu'on se déteste bien", lâche, par exemple, l'autrice et dessinatrice féministe Pénélope Bagieu.

À l'heure actuelle, Zara n'a pas encore réagi à la polémique qui enfle sur le web.