Pantin devient Pantine : et si on féminisait les villes d’Ile-de-France ?

Pantin
Crédit: Pantin

4 janvier 2023 à 10h40 par Virgil Bauchaud

En 2023, Pantin a décidé de se renommer symboliquement en « Pantine », au nom de l’égalité femmes-hommes. Du coup sur Voltage, on a imaginé une Ile-de-France encore plus égalitaire.

En Seine-Saint-Denis, la ville de Pantin a débuté 2023 avec une décision qui n’a pas manqué de faire réagir : se renommer en « Pantine » tout au long de l’année. Une décision symbolique, censée promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes.

Dans ses vœux, le maire Bertrand Kern assure vouloir provoquer une « prise de conscience », parce que la place des femmes « n’est pas toujours bien acceptée par les hommes ».

Afin de soutenir davantage cette égalité, la rédaction de Voltage a décidé de féminiser d’autres villes d’Ile-de-France (oui, on a de l’imagination) ! Toujours en Seine-Saint-Denis, le voisin de Pantine, Bobigny, deviendrait alors Bobignette. On pourrait imaginer Saint-Denis s’appeler Saint-Denise et Noisy-le-Grand passer en Noisy-la-Grande.

Pas très loin d’ici dans le Val-de-Marne, on pourrait dire adieu à Choisy-le-Roi et Charenton-le-Pont, pour laisser la place à Choisy-la-Reine et Charenton-la-Passerelle.

En Seine-et-Marne, Brie-Comptesse-Roberte et Fontainebelle viendraient remplacer Brie-Compte-Robert et Fontainebleau. Enfin dans les Yvelines, Montigny-le-Bretonneux pourrait être remplacé par Montigny-la-Bretonne.

À l’inverse (toujours au nom de l’égalité entre les sexes), des villes aux noms déjà féminins pourraient se « masculiniser ». Mantes-la-Jolie deviendrait Mantes-le-Beau, Marne-La-Coquette passerait en Marne-le-Coquet. On pourrait aussi penser à Bourg-le-Roi au lieu de Bourg-la-Reine et Gif-sur-Yves plutôt que Gif-sur-Yvette.