Paris : faute de soignants, l’hôpital La Collégiale contraint de fermer ses portes

Paris : faute de soignants, l’hôpital La Collégiale contraint de fermer ses portes
En moyenne, 15% des lits des hôpitaux franciliens restent fermés.
Crédit: CC0

30 mai 2022 à 13h15 par Lucas Pierre

L’hôpital La Collégiale, situé dans le Ve arrondissement de Paris et appartenant à l’AP-HP, est contraint de fermer ses portes pour une durée indéterminée, faute de personnel. Un phénomène qui ne concerne pas seulement l’hôpital parisien, puisque la région compte 1 000 infirmiers de moins que l’an passé à la même période selon le patron de l’AP-HP.

L’hôpital La Collégiale va-t-il être en mesure de poursuivre son activité ? Rien n’est encore décidé pour l’établissement gériatrique - dédié aux soins pour les personnes âgées. L’hôpital appartenant au groupement hospitalier AP-HP est contraint de fermer ses portes pour une durée encore indéterminée suite au manque de personnel. Un phénomène qui avait déjà entraîné, l’an passé, la fermeture d’une unité dédiée au traitement de la démence ou d’Alzheimer.

15% de lits fermés en moyenne dans la région

Ce problème de personnel n’est, malheureusement, pas exclusif à La Collégiale. Ce lundi matin, le patron de l’AP-HP, Martin Hirsch, expliquait chez certains de nos confrères la baisse exorbitante du nombre d’infirmiers et d’infirmières. Ils sont 1 000 de moins par rapport à l’année dernière rien que pour les hôpitaux franciliens. De quoi empêcher l’AP-HP la création initialement voulue de 400 postes et la réouverture de lits - 15%, en moyenne, restent fermés dans la région.

Concernant l’hôpital La Collégiale, sa fermeture ou sa réouverture sera annoncée d’ici la fin du mois de juin.  De leur côté, les organisations syndicales de l’hôpital Broca, voisin de La Collégiale dans lequel sont transférés les patients de ce dernier, demandent à la Ville de Paris de « prendre position contre » ce transfert, « qui signifierait la fermeture définitive de celui-ci ».