Revivez l'inauguration des nouveaux locaux de Voltage à Issy-les-Moulineaux !

Jean-Éric Valli, président du Groupe 1981, aux côtés d'Hervé Godechot et André Santini.
Jean-Éric Valli, président du Groupe 1981, aux côtés d'Hervé Godechot et André Santini.
Crédit: Sylvain Arsuffi

25 novembre 2021 à 10h51 par Mathieu Message

Les équipes de Voltage vous font entrer dans les coulisses de la radio ! À l'occasion de l'inauguration des locaux du groupe 1981, les studios ont été présentés au public lors d'une soirée organisée à Issy-les-Moulineaux.

Les nouveaux locaux de Voltage ont été inaugurés, le mardi 23 novembre 2021. Des studios tous propres, tous neufs, à Issy-les-Moulineaux, et partagés avec les autres stations du Groupe 1981 : Latina, Swigg et Ouï Fm.
 

Nouveaux locaux pour une nouvelle vie

 
La grande famille radio s’est retrouvée le temps d'une soirée. Au sein de l'open space, les visiteurs ont pu découvrir les différents espaces de travail, et surtout les nouveaux studios derrière des baies vitrées cristallines.
 
Au coeur d'un immeuble design d'Issy-les-Moulineaux, le groupe 1981 développe ses différentes marques, à proximité de la Capitale. André Santini, le maire d'Issy-les-Moulineaux, affiche sa fierté de voir nos radios implantées sur sa ville : "Je suis complètement intoxiqué à la radio. J'en ai une par pièce, ça me permet d'être informé. On a le sentiment de participer à l'évolution. Il y a quelques temps, personne ne pensait qu'un jour on aurait des gens de ce niveau à Issy-les-Moulineaux. Je suis très content de cette effervescence, de cette floraison. Les gens de 1981 sont aussi admirables. Je les salue et je suis très heureux de venir inaugurer leur nouveau repère."
 
André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, dans les studios de Voltage.
André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, dans les studios de Voltage.
Crédit: Sylvain Arsuffi
André Santini, lors de l'inauguration des locaux du groupe 1981.
André Santini, lors de l'inauguration des locaux du groupe 1981.
Crédit: Mathieu MESSAGE

La radio, un média qui se transforme

 

Autre personnalité présente, la députée de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine, Florence Provendier. Elle loue le côté universel de la radio : "Une chose que j'ai découvert, en tant que parlementaire, c'est que la radio est le média préféré des Français. Il y a plus de 40 millions de Français qui écoutent la radio. À titre personnel ça m'intéresse, parce que ça me permet d'être informée au plus près de ce qui se passe chez moi. Et puis, on a souvent des nouvelles qui nous viennent du monde, au niveau national. Mais je trouve que c'est extrêmement intéressant d'avoir un mix avec de l'édition locale. Après, chacun jugera de celui qui lui convient, mais je trouve que cette pluralité, cette diversité, est fondamentale. C'est cet ensemble qui fait la richesse des médias."

Florence Providier, députée de la 10e circonscription des Hauts-de-Seine.
Florence Providier, députée de la 10e circonscription des Hauts-de-Seine.
Crédit: Mathieu MESSAGE
La direction du groupe 1981 aux côtés d'André Santini.

Pour certains, la radio doit aussi évoluer pour s'adapter aux demandes du public. C'est ce qu'a choisi de mettre en avant Hervé Godechot, conseiller du CSA : "Je pense qu'il faut absolument être multimédia, que la radio ne peut plus faire que de la radio de manière linéaire. Tout le monde doit faire un petit peu de tout, avec son média dominant, en l'occurrence là, c'est la radio. Mais il faut aussi se déployer sur les sites internet, se déployer avec le podcast, avoir une offre globale parce que tout simplement ça correspond aux usages d'aujourd'hui. Il faut absolument s'adapter pour rester au top. Il y a des échanges avec les différents médias, je sais que tout le monde dialogue avec tout le monde. Le média du direct a quelque chose à jouer. Ça peut se jouer en groupe comme ça peut se jouer individuellement."

Et pour profiter pleinement de l'expérience radio en très haute qualité (et plus précisément de Voltage), vous pouvez utiliser la technologie DAB+. Une nouvelle manière de diffuser la radio, permettant d'empêcher les grésillements et de ne plus rien rater sur notre antenne !

Interview d'Hervé Godechot, conseiller du CSA.
Interview d'Hervé Godechot, conseiller du CSA.
Crédit: Mathieu MESSAGE