Soupçons d’emplois fictifs : un an de prison ferme requis contre François Fillon

Les époux Fillon, jugés pour soupçons d'emplois fictifs.
Les époux Fillon, jugés pour soupçons d'emplois fictifs.
Crédit: STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

30 novembre 2021 à 6h28 par Alicia Méchin

Dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs, le parquet général de Paris a requis ce lundi 29 novembre, en appel, cinq ans de prison dont un ferme et 375 000 € d’amende contre François Fillon.

Les avocats généraux ont en effet estimé que l’ancien Premier ministre devait être reconnu coupable. La peine d’un an de prison ferme serait à purger sous bracelet électronique, à domicile.

Était également jugé l’ancien maire de Sablé sur Sarthe et ancien suppléant de François Fillon, Marc Joulaud. Le concernant, le parquet général a demandé trois ans de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité. Enfin, à l’encontre de Pénélope Fillon, il a été demandé deux ans de prison avec sursis, 100 000 € d’amende et deux ans d’inéligibilité. L’audience se poursuit ce mardi 30 novembre.

(Avec l'AFP)