Trappes : situation tendue autour de l’installation du cirque « Europa »

Situation tendue autour de l'installation du cirque Europa à Trappes
En cause notamment : la présence d'animaux sauvages dans le cirque.
Crédit: CC0

7 décembre 2021 à 14h54 par Lucas Pierre

La mairie de Trappes (Yvelines) a décidé de prendre un arrêté pour interdire la présence du cirque « Europa » dans la commune. Les forains font l’objet de critiques, accusés d’avoir menti sur la présence d’animaux sauvages pour obtenir le droit de s’installer dans la ville.

Le cirque « Europa » dans le viseur de la mairie de Trappes. Installé dans la commune des Yvelines, le cirque fait l’objet d’un arrêté interdisant son ouverture. En cause : la présence d’animaux sauvages dans le cirque, qui aurait été dissimulée à la mairie avant leur installation. Un mensonge qui reste en travers de la gorge d’Ali Rabeh, maire Génération.s de la commune.

Mais le cirque n’en reste pas là. Il semblerait, selon des images amateurs, que les forains font régulièrement passer des spectateurs par les clôtures qu’ils découpent.

 

De leur côté, les membres du cirque assurent avoir toujours indiqué à la mairie la présence d’animaux sauvages. L’encadrant du cirque affirme même sa volonté de saturer la circulation sur la N10 pour qu’elle se répercute à la commune des Yvelines. Il y a plus d’un mois, le même incident s’était produit à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis. A l’époque, la mairie dénonçait « des manœuvres de voyous » et avait même saisi la justice.

A noter que d’ici deux ans, la présence d’animaux sauvage dans les cirques sera proscrite puisqu’une loi contre la maltraitance animale a été votée le 18 novembre dernier. Elle prévoit aussi l’interdiction des animaux sauvages dans les delphinariums.