À Paris, les fans acclament les champions des Jeux Paralympiques 2021

Des fans célèbrent les médaillés paralympiques au Trocadéro.
Des fans célèbrent les médaillés paralympiques au Trocadéro.
Crédit: Mathieu MESSAGE

5 septembre 2021 à 19h58 par Mathieu Message

Alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est envolée pour Tokyo afin de récupérer la flamme olympique, des centaines de personnes accueillaient les champions paralympiques ce dimanche, à Paris, depuis la fan zone du Trocadéro.

Les Jeux Paralympiques de Tokyo sont terminés et le bilan est bon : un total de 54 médailles dont 11 en or !
 
Si la maire de Paris, Anne Hidalgo, était au Japon pour récupérer la flamme olympique, une cérémonie de clôture était organisée, ce dimanche après-midi, depuis la fan zone du Trocadéro.
 

Un moment de partage avec le public

Après plusieurs démonstrations de sports paralympiques, les athlètes médaillés sont montés sur scène pour profiter de leur sacre avec le public.
 
Un beau moment de communion avec les fans, qui voulaient profiter de ce dimanche ensoleillé pour accueillir leurs champions. Par exemple,  Élise qui a découvert le paralympisme durant les Jeux de Tokyo : "Je suis venue pour voir pour l'ambiance et les athlètes aussi. C'est important de montrer qu'on est présent. C'est plutôt sympa... après, c'est vrai qu'il faut trouver un peu d'ombre parce qu'il fait très chaud."

Simon est venu soutenir son frère, Axel Bourlon, médaillé d'argent en haltérophilie : "Voir tout ce monde qui vient simplement voir des athlètes, sans les connaître particulièrement, c'est très impressionnant !"

Effectivement, ils étaient plusieurs centaines au Trocadéro, ce qui a touché Sandrine Martinet, la porte drapeau française et médaillée d'argent en judo : "Avec ces quelques jours au Trocadéro, on a pu fêter ces belles médailles avec le public, échanger avec les gens. Je suis très fière de l'équipe de France et de tout ce qui a été organisé. On remercie vraiment tout le monde !"

Le public acclame les athlètes sur scènes au Trocadéro.
Le public acclame les athlètes sur scènes au Trocadéro.
Crédit: Mathieu MESSAGE
Reportage à la cérémonie des clôture des Jeux Paralympiques.
Reportage à la cérémonie des clôture des Jeux Paralympiques.
Crédit: Mathieu MESSAGE

Direction Paris 2024

L'objectif pour ces athlètes est maintenant de gagner en 2024, avec les Jeux Paralympiques devant leur public.
 
Si la fête était belle au Trocadéro, la perspective de Paris 2024 n'enchante pas tout le monde, avec différents projets de construction liés aux Jeux qui touchent certaines populations. Tony Estanguet, président du comité d'organisation de Paris 2024, a notamment réagi à la polémique concernant la destruction des jardins ouvriers d'Aubervilliers :
"Cette piscine a été décidée avant même que Paris ne soit candidate. Nous n'avons jamais demandé à ce qu'il y ait une piscine qui soit construite à cet endroit. En revanche, grâce aux Jeux Olympiques et Paralympiques, la population de Seine-Saint-Denis, où un jeune sur deux ne sait pas nager quand il rentre en 6ème et classée 103ème département en matière de nombre d'infrastructures sportives, va pouvoir profiter d'infrastructures de proximité. Ça, on en est fier, même si, encore une fois, on ne pousse pas derrière ce projet de piscine et de solarium. On est vraiment en retrait par rapport à ça."
 
En tout cas, 2024 c'est presque demain ! D'ailleurs, les équipes sont déjà au travail pour l'organisation et le Comité paralympique et sportif français se projette déjà... en promettant 60 médailles récoltées à Paris !
Tony Estanguet réagit à la destruction des jardins ouvriers d'Aubervilliers.
Tony Estanguet réagit à la destruction des jardins ouvriers d'Aubervilliers.
Crédit: Mathieu MESSAGE
I