Tour de France féminin 2022 : l'Île-de-France à l'honneur

Tour de France 2021, étape 18 entre Pau et Luz Ardiden - Col du Tourmalet
Tour de France 2021, étape 18 entre Pau et Luz Ardiden - Col du Tourmalet
Crédit: A.S.O./Pauline Ballet - Image d'archives

14 octobre 2021 à 14h37 par Étienne Escuer

Le parcours du Tour de France 2022 a été dévoilé ce jeudi 14 octobre. L'année prochaine, la Grande Boucle aura aussi une version féminine, une première depuis 2009. Cette édition du Tour de France féminin mettra notamment l'Île-de-France à l'honneur.

Une édition féminine du Tour de France aura lieu l'année prochaine, une première depuis 2009. Huit étapes sont prévues dans le quart Nord-Est du pays : quatre de plaine, deux accidentées et deux de montagne. Et pour ce retour de l'épreuve féminine, l'Île-de-France sera notamment à l'honneur avec deux étapes en région parisienne. La première verra le départ du Tour de France au pied de la Tour Eiffel le 24 juillet pour rejoindre les Champs-Elysées dans un parcours de 82km. La deuxième étape reliera Provins depuis Meaux au bout de 135km de course.

22 équipes de 6 cyclistes s’affronteront sur un parcours d’un peu plus de 1.000 kilomètres, qui les emmènera jusqu’à La Super Planche des Belles Filles. Au total, il y aura 250.000 euros de dotation, dont 50.000 pour la vainqueure du classement général (10 fois moins que pour le lauréat homme).

Pavés, Super Planche des Belles Filles et Alpe d'Huez

Le parcours du Tour de France 2022 masculin a également été dévoilé ce jeudi 14 octobre. L’épreuve, qui boude l'Ouest et le centre du pays, se déroulera du 1er au 24 juillet. Si l’on connaissait déjà depuis longtemps le lieu du grand départ, Copenhague, et des trois premières étapes, au Danemark, les 18 autres sont désormais connues. C’est par les Hauts-de-France, et plus précisément Dunkerque, que la Grande Boucle fera son retour dans l’Hexagone.

La cinquième étape, ensuite, entre Lille et Arenberg-Porte du Hainaut comportera une vingtaine de kilomètres de pavés. Suivront un court passage en Belgique et dans le nord-est de la France avant une arrivée à la Super Planche des Belles Filles, à la frontière entre la Haute-Saône et le Territoire de Belfort, pour la septième étape. Après, direction les Alpes pour quatre étapes, qui verront le peloton escalader deux fois le col du Galibier et une fois l’Alpe d’Huez.

Une fois passées les étapes de transition, via Saint-Etienne, Mende, Rodez ou encore Carcassonne, le peloton sera dans les Pyrénées pour trois jours. Au programme : col d’Aspin, altiport de Peyragudes, col d’Aubisque et arrivée en altitude à Hautacam notamment. Un contre-la-montre de 40 kilomètres dans le Lot, entre Lacapelle-Marival et Rocamadour permettra, est prévu à la veille de l’arrivée. Enfin, le 24 juillet, la dernière étape reliera la Paris Défense Arena aux Champs-Elysées.

 

I