Des caresses sur les cuisses : le moniteur d’auto-école jugé pour agressions sexuelles à la Courneuve

Le moniteur d’auto-école jugé pour agressions sexuelles à la Courneuve
Auto-écoles (illustration)
Crédit: pixabay

22 octobre 2021 à 7h30 par Michaël Livret

Deux anciennes élèves avaient porté plainte pour des gestes déplacés. Le tribunal de Bobigny a requis 18 mois de prison avec sursis.

Des caresses sur la cuisse. Deux femmes ont déposé plainte l'année dernière. Elles accusent le moniteur de l'association d'insertion Jade d'agressions commises lors de leçons de conduite, en 2016 et 2017. Le moniteur d'auto-école, basée à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), était jugé pour agressions sexuelles, jeudi au tribunal de Bobigny. 

À la barre, les victimes racontent : le prof de conduite assis sur le siège passager avant, qui leur caresse la cuisse, les baisers dans le cou, les discussions autour du sexe, de sa vie de couple. Malgré le malaise, une des victimes reconnaît avoir participé aux discussions. 

L’accusé nie en bloc

Aujourd'hui, elles espèrent que le moniteur sera condamné et qu'il n'exercera plus jamais dans le social. L'association que l’une des deux victimes accuse d'avoir, un temps, étouffé l'affaire, s'est finalement portée partie civile et réclame 1 euro en guise de dommages et intérêts.

L’accusé, un père de famille de 44 ans nie les faits et se dit victime d’un coup monté. Un homme, au casier judiciaire vierge, un homme malade "en dépression" aujourd'hui, et qui ne comprend pas ce qui lui arrive, selon son avocat Maître Éric Bourlion.

Des arguments qui ne semblent pas convaincre la procureure. Elle a requis 18 mois de prison avec sursis contre le prévenu et une inscription au fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (Fijais). Le verdict sera rendu le 28 octobre.