Des gares Transilien sans guichets ? La SNCF y pense dans les Yvelines et le Val-d’Oise

Des gares Transilien sans guichets ? La SNCF y pense dans les Yvelines et le Val-d’Oise
rame de transilien (illustration)
Crédit: wikipedia

18 octobre 2021 à 7h52 par Michaël Livret

Ce plan, baptisé « Trajectoire gares », viserait à répondre au « changement des comportements des usagers, depuis la crise sanitaire », selon un syndicat.

Des gares sans présence humaine ? La SNCF réfléchirait à fermer les guichets d’une vingtaine de gares sur la ligne J du Transilien. C’est ce qu’affirme un tract de la CGT cheminots Mantes et Vexin. Une pétition en ligne a aussi dépassé les 2 500 signatures ce lundi. Ce plan, baptisé « Trajectoire gares », viserait à répondre au « changement des comportements des usagers, depuis la crise sanitaire », selon le syndicat.

Les gares concernées seraient sur les branches Paris-Gisors et Paris-Mantes par Conflans. Sur la première, côté Val-d’Oise et Oise, il s’agirait des gares de La Frette-Montigny et celles au-delà de Pontoise. Côté Yvelines, ces fermetures viseraient les gares de Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Thun-le-Paradis, Juziers ou Gargenville.

La réflexion est en cours

« Il n’y a rien de sûr, on ne sait pas lesquelles seront concernées », indique dans Le Parisien Laurent Kunz, secrétaire général de la CGT cheminots Mantes et Vexin, qui dénonce « un véritable plan social pour les cheminots travaillant sur ces lignes ». Quatre-vingt-quinze postes seraient supprimés selon le syndicat.

Contactée par « le Parisien », la SNCF ne confirme ni n’infirme ces fermetures de guichets. « Dans le cadre du nouveau contrat entre Île-de-France Mobilités et Transilien SNCF, nous travaillons actuellement à une prochaine évolution des services en gare, mieux adaptés aux nouveaux comportements de nos voyageurs. La réflexion est en cours, nous n’avons donc pas d’éléments à transmettre à ce jour », a-t-elle répondu.