Garde à vue pour un médecin du Val-de-Marne ayant vendu 220 faux pass sanitaires

VOLTAGE

23 novembre 2021 à 16h52 par Mathieu Message

Un médecin du Val-de-Marne, soupçonné d'avoir vendu au moins 220 faux pass sanitaires, a été placé en garde à vue ce mardi. Ses complices présumés et une vingtaine d'acheteurs sont aussi entendus par la police.

Un médecin, âgé de 56 ans et tenant un cabinet à Joinville-Le-Pont (Val-de-Marne), est soupçonné d'avoir vendu au moins 220 faux pass sanitaires, pour un prix affiché à 1 000€ pièce. Lors de la perquisition de son cabinet, les enquêteurs ont saisi, entre autres, des pass et des tests PCR factices. Ses complices présumés et une vingtaine d'acheteurs ont été eux aussi placés en garde à vue.

 

"Un médecin qui se met à monnayer"

 

Si le médecin exerce dans le Val-de-Marne, il a été interpellé en Seine-Saint-Denis, où il vit. Les enquêteurs y ont saisi son pavillon, évalué à 600 000€, ainsi qu'une quinzaine de comptes bancaires pour plusieurs milliers d'euros. Un suprise pour les enquêteurs, pusique c'est la première fois qu'ils ont affaire à "un médecin qui se met à monnayer".

En juillet, les enquêteurs de la Sûreté territoriale du Val-de-Marne avaient été alertés de l'existence d'un compte Snapchat proposant des faux tests PCR et de faux pass sanitaires. Leurs investigations ont démontré que la plupart des clients ne sont jamais venus au cabinet. Une vingtaine de personnes ont aussi été placées en garde à vue, et si elles ne sont pas spécialement opposées à la vaccination, c'est la période des vacances d'été qui les a motivés à détourner le protocole.

Les enquêteurs soupçonnent le médecin de fraude auprès de la Sécurité sociale. Au moins trois départements, la Seine-Saint-Denis, Paris et le Val-de-Marne, seraient concernés.

(Article réalisé avec l'AFP)