Jeux paralympiques 2021 : quelles sont les chances de médaille franciliennes ?

Jeux paralympiques 2021 : quelles sont les chances de médaille franciliennes ?
Sandrine Martinet, médaillée d'or aux Jeux paralympiques de Rio en 2016.
Crédit: CC0

24 août 2021 à 17h40 par Lucas Pierre

Voilà deux semaines que les Jeux Olympiques de Tokyo sont terminés. Il est maintenant temps de faire place aux Jeux Paralympiques qui débutent dès ce mardi 24 août. Alors que la cérémonie a lancé les Jeux depuis 13h, on fait le point sur les chances de médailles franciliennes et le programme de leurs épreuves.

En athlétisme, il y a l’incontournable Nantenin Keïta. Native de Bamako ayant grandi à Saint-Quentin-en-Yvelines, la championne paralympique du 400m en titre vise de nouveau une médaille d’or cette année. A ses côtés : Louis Radius, né à Suresnes, et Timothée Adolphe, né à Versailles, tenteront tous les deux de décrocher une médaille à Tokyo. Même objectif en vue pour le parisien et champion de France en 200m Charles-Antoine Kouakou. Les épreuves d’athlétisme se tiendront du 27 août au 5 septembre prochain.

Du côté du cécifoot, il faudra suivre les performances de Gaël Rivière, licencié au Bondy Cecyfoot Club. Vice-champion olympique avec l’équipe de France en 2012 et au championnat d’Europe en 2019, ce chef d’entreprise vise une médaille d’or à Tokyo. Il sera notamment accompagné par Hakim Azerki, licencié au FC Cécifoot Précy-sur-Oise, avec qui il partage le même palmarès. Pour suivre l’équipe de France, rendez-vous du 29 au 31 août puis les 2 et 4 septembre.

En sport collectif, il y a aussi le rugby fauteuil. Et dans la discipline, c’est Cédric Nankin qu’il faut suivre. Natif de Saint-Denis et employé de SNCF Réseau, il tentera, avec l’équipe de France, de décrocher une nouvelle médaille après une troisième place en championnats d’Europe en 2017. Le rugby fauteuil sera à suivre du 25 au 29 août.

La natation aussi pourrait rapporter une médaille à la France… et ce, grâce à Alex Portal. Le jeune francilien, qui s’entraîne à Saint-Germain-en-Laye, a fait sensation lors des championnats de France l’année dernière à Angers. Détenteur de sept records dont quatre du monde, il visera une médaille à Tokyo entre le 25 août et le 3 septembre.

Enfin, il y a un peu plus de deux semaines, l’équipe de France de judo mixte faisait sensation à Tokyo. C’est aussi ce que compte réaliser Sandrine Martinet-Aurières. Née à Montreuil, elle décroche la médaille d’or aux Jeux paralympiques de Rio en 2016. Médaillée d’or aux mondiaux et au championnat d’Europe en 2019, la judokate tentera de conserver son titre olympique du 27 au 29 août prochains.

I