L’Île-de-France de France en phase épidémique pour la bronchiolite

L’Île-de-France de France en phase épidémique pour la bronchiolite
Un bébé (illustration)
Crédit: Pixabay

14 octobre 2021 à 10h46 par Michaël Livret

L'Agence Régionale de Santé s'inquiète déjà de la surcharge de ses services pédiatriques, avec une occupation des lits actuellement saturée.

Manque d’immunité. Les virus sont de retour avec la baisse des températures. Après un hiver 2019/2020 avec peu de cas de bronchiolites, l'épidémie démarre fort cette année et pourrait être ravageuse, selon les prévisions des autorités sanitaires.

Dans son dernier bulletin mercredi soir, Santé Publique France a ainsi placé "en phase épidémique" les régions du Grand-Est et de l'Île-de-France.

Des services pédiatriques déjà surchargés

La circulation de cette maladie, qui touche les enfants de moins de deux ans, démarre habituellement mi-octobre, mais une augmentation du nombre de cas est observée depuis plusieurs semaines déjà en région parisienne.

En Île-de-France, l'Agence Régionale de Santé s'inquiète déjà de la saturation de ses services pédiatriques.

Cette épidémie avancée, et plus forte, serait due au manque d'immunité des touts petits. L’hiver dernier, en raison des gestes barrières et des confinements mis en place pour lutter contre la Covid-19, ils n'ont presque pas rencontré le virus, et n’ont donc pas développé d’anticorps.

 

I