La ville de Paris déploie sa première promotion de la police municipale

La première promotion de la police municipale sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.
La première promotion de la police municipale sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.
Crédit: Mathieu MESSAGE

18 octobre 2021 à 19h59 par Mathieu Message

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a présenté la première promotion de la police municipale de Paris. Les 154 premiers agents doivent arpenter la capitale, désarmés, dès ce mardi 19 octobre.

"Ce jour restera gravé dans l'Histoire de Paris !" : ce sont les mots de la maire Anne Hidalgo. Cette dernière a présenté, ce lundi 18 octobre, la première promotion de la police municipale de Paris, dotée de 154 agents, lors d'une cérémonie officielle à l'Hôtel de Ville. Les premiers agents vont arpenter la capitale, sans porter d'armes, dès mardi.

Une nécessité dans la Capitale

Dans cette nouvelle promotion, 154 agents ont reçu leur diplôme, lors d'une cérémonie officielle sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Des médailles du travail de la ville de Paris ont été aussi remis à des agents partis à la retraite ou qui ont une grande ancienneté.
 
Ces nouveaux effectifs seront déployés sur le terrain à partir de mardi, sans porter d'armes et répartis entre les différents arrondissements. Ils auront chacun une matraque, une bombe lacrymogène et un gilet pare-balles. Un équipement qui souligne les risques de leur métier.
 
Anne Hidalgo a insisté sur le fait que la mise en place de cette police municipale était une nécessité : "Elle sera progressivement déployée afin, notamment d'être totalement prête pour accueillir le monde entier lors des Jeux olympiques de 2024."
 
Si pour le moment ces policiers sont essentiellement d'anciens agents municipaux de la Ville, le but est de créer de nouvelles promotions avec un recrutement important.
Anne Hidalgo a présenté la première promotion de la police municipale de Paris
Anne Hidalgo a présenté la première promotion de la police municipale de Paris
Crédit: Mathieu MESSAGE

Un recrutement via le site de la ville

Nicolas Nordman, adjoint en charge des questions de sécurité, assure que Paris disposera d'une brigade efficace très rapidement : "À Paris, on a besoin d'avoir une police d'ultra-proximité. Des agents dans les rues qui puissent contribuer à apaiser la population, réguler les déplacements, la circulation, participer à la propreté de la ville en sanctionnant les incivilités, etc. Depuis septembre, 200 agents sont en formation. Et puis, au-delà des formations de nos agents, nous allons recruter à l'extérieur 400 personnes. Des recrutements par concours, mais aussi des recrutements directs, puisqu'on a aujourd'hui la possibilité de recruter des policiers municipaux qui viennent d'autres villes."

Cette première promotion devait compter 210 agents, ils ne sont finalement que 154. Nicolas Nordman explique cet écart à travers des "conditions difficiles liées à la crise sanitaire pendant la formation".

Pour les personnes venues de l'extérieur, le recrutement se fait via le site de la Ville de Paris. D'ici 2026, la ville souhaite se doter de 5 000 agents de sécurité, dont 3 400 policiers municipaux.

Nicolas Nordman sur le recrutement de la police municipale de Paris.
Nicolas Nordman sur le recrutement de la police municipale de Paris.
Crédit: Mathieu MESSAGE