Le campement illégal menaçant de retarder les travaux du Câble 1 évacué

Le campement illégal menaçant de retarder les travaux du Câble 1 évacué
L'évacuation du campement illégal a début ce mardi matin.
Crédit: Twitter / @F_Lecourbe

26 avril 2022 à 12h24 par Lucas Pierre

Les travaux du premier projet téléphérique francilien, baptisé « Câble 1 », vont pouvoir se poursuivre normalement. Un campement illégal bloquant les travaux dans la commune de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) depuis plusieurs mois a été évacué ce mardi matin selon la maire de la ville, Françoise Lecoufle, qui salue une mobilisation citoyenne efficace.

La mairie de Limeil-Brévannes salue « une mobilisation déterminante ». Françoise Lecoufle, maire de la commune du Val-de-Marne, annonce ce mardi le début des opérations pour évacuer un campement illégal. Ce dernier menaçait de retarder les travaux du tout premier téléphérique francilien, le « Câble 1 », devant relier Créteil à Villeneuve-Saint-Georges en 17 minutes. Sur son compte Twitter, Françoise Lecoufle indique que « les travaux archéologiques nécessaires à la construction de la station du Câble 1 vont pouvoir commencer ».

Pour rappel, l’édile avait lancé une pétition au début du mois recueillant 760 signatures pour réclamer une évacuation rapide de ce campement illégal et dénoncer le blocage du projet de téléphérique par l’État. Une affirmation démentie par Laurent Saint-Martin, député La République En Marche du Val-de-Marne, saluant notamment la fin d’« une mauvaise polémique »La préfète du département explique de son côté qu’un logement a été proposé à toutes les familles évacuées.