Le Crazy Horse, célèbre cabaret parisien, rouvre après 18 mois d'inactivité

Les danseuses du Crazy Horse sont montées à nouveau sur les planches du cabaret.
Les danseuses du Crazy Horse sont montées à nouveau sur les planches du cabaret.
Crédit: Antoine Poupel/CRAZY HORSE PARIS

22 octobre 2021 à 12h48 par Mathieu Message

Après 18 mois de fermeture entraînée par les différents confinements, le Crazy Horse, emblématique cabaret parisien, a rouvert ses portes le jeudi 21 octobre 2021. Les fidèles ont répondu présents pour applaudir à nouveau les danseuses.

Paillettes et champagne sont de retour au Crazy Horse ! Le célèbre cabaret parisien du 8e arrondissement fêtait sa réouverture ce jeudi 21 octobre. Une soirée qui a laissé rêveurs les visiteurs. Après 18 mois de fermeture, dûs aux différents confinements, le Crazy Horse était de retour, plus chic et plus beau que jamais.
 

Un tout nouvel écrin

 
À quelques heures du show, les dernières touches de peintures ou réglages d'éclairages étaient effectués. Tout doit être parfait pour le grand soir ! Les périodes de confinement ont permis quelques travaux au sein du Crazy Horse, une première rénovation d’envergure depuis près de 26 ans.
 
Les danseuses ont donc pu évoluer dans un tout nouvel écrin, et quelques chanceux ont surtout pu profiter du spectacle dans une salle pleine à craquer. Charlène, 30 ans, est venue exprès du Jura avec sa maman pour vivre cette réouverture : "On est de passage à Paris pour la semaine, mais j'ai réservé nos places depuis plusieurs semaines déjà. C'est la première fois que je venais Crazy Horse et, franchement, je ne regrette pas ! On a mis les petits plats dans les grands pour l'occasion."
 
Parmi les VIP présents lors de cette soirée, l'acteur Stéphane De Groodt, venu lui aussi pour la première fois au Crazy Horse : "J'ai été très heureux de voir ça, c'était absolument splendide. Je ne pensais pas du tout que c'était de cette tenue là, que les tableaux présentés avaient leur singularité propre. On voit des femmes nues, très jolies d'ailleurs, mais tout le spectacle est extrêmement bien pensé artistiquement. Vous allez voir quelque chose à laquelle vous ne vous attendez pas, et surtout d'une rare élégance."

Paris en fête... malgré le COVID

 
Le spectacle présenté au Crazy Horse a dû être repensé et construit dans le respect des gestes barrières. La jauge a été abaissée en conséquence à 220 spectateurs contre 240 auparavant. Si tout le protocole est appliqué dans la salle, le cabaret a s'adapter au COVID jusque sur scène. Pourtant, Gloria di Parma, danseuse au Crazy Horse ne cache pas sa joie de retrouver le public : "Je pense que cette période de pause nous a fait grandir d'une certaine manière. Il a fallu reprendre notre rythme, mais on a pu s'occuper de notre corps, soigner des blessures qui traînaient parfois depuis plusieurs mois. Le public m'a beaucoup manqué, c'était dur psychologiquement. Surtout que le spectacle du Crazy Horse est un spectacle où il y a vraiment une énergie qui passe entre la danseuse et le public."
Un tableau autour des jeux de cartes sur le titre "Oops!... I Did It Again".
Un tableau autour des jeux de cartes sur le titre "Oops!... I Did It Again".
Crédit: Antoine Poupel/CRAZY HORSE PARIS
Des numéros lumineux, très esthétiques, et puis quelques nouveautés. Il y a notamment miss Astra, clin d'œil au vaccin contre le Coronavirus. Andrée Deissenberg, directrice générale de la création et du développement au Crazy Horse, a voulu que le spectateur vive un rêve pendant cette soirée : "Au début, on voulait l'appeler miss Astra Zeneca, puis on s'est dit que ce serait un peu lourd. Au Crazy Horse, il y a toujours des tableaux qui font un lien avec l'actualité ou des choses qui parlent au public. On crée des illusions, des chimères, des rêves très actuels, très esthétiques. C'est un mélange assez explosif en fait !"
 
Un show explosif qui affiche complet jusqu'à la fin de la semaine. Pour découvrir les nouveautés du show, rendez-vous sur le site du Crazy Horse afin de réserver vos places !
Reportage lors de la réouverture du Crazy Horse !
Reportage lors de la réouverture du Crazy Horse !
Crédit: Mathieu MESSAGE