Le « frotteur aux ciseaux » condamné à deux ans de prison ferme

Le frotteur aux ciseaux condamné à deux ans de prison ferme
La police avait interpellé l'homme en 2018 dans son domicile de Seine-et-Marne.
Crédit: CC0

2 février 2022 à 13h14 par Lucas Pierre

Le « frotteur aux ciseaux » a été condamné à trois ans de prison dont une avec sursis ce lundi 31 janvier par la justice qui lui ordonne également de se faire soigner. Plusieurs jeunes femmes ont été victimes de ses agressions sexuelles entre 2016 et 2018, se retrouvant avec un bout de tissu découpé aux ciseaux par le cinquantenaire.

Les victimes peuvent enfin souffler. Leur agresseur, surnommé « le frotteur aux ciseaux », a été condamné ce lundi à trois ans de prison ferme dont une avec sursis. L’homme, père de famille et âgé de 58 ans aujourd’hui, a commis de nombreuses agressions sexuelles dans les RER et métros entre 2016 et 2018. Parfois sur des jeunes filles âgées de 16 ans au moment des faits. La particularité de ce « frotteur » résidait dans un geste assez peu observé jusqu’ici : il découpait régulièrement un morceau de tissu des victimes pour toucher leur peau nue.

Le « frotteur » sommé de se faire soigner

Interpellé en 2018, l’homme, résidant en Seine-et-Marne, nie d’abord tous les faits qui lui sont reprochés avant de les reconnaître à la vue des images de vidéosurveillance que lui montrent les agents de la sûreté RATP. Avouant avoir cédé à ses « pulsions », la justice ordonne également au père de famille de se faire soigner. Il passera les deux ans ferme de sa peine avec un bracelet électronique, ayant déjà été incarcéré pendant quatre mois, le temps de l’instruction.