Maincy : un ouvrier agricole tabassé après un rodéo sauvage dans le champ de son employeur

Maincy : un ouvrier agricole tabassé après un rodéo sauvage dans le champ de son employeur
Les enquêteurs recherchent encore le reste du groupe qui s'est enfui à bord de la fourgonnette.
Crédit: CC0

27 août 2021 à 13h07 par Lucas Pierre

La garde à vue pour vol aggravé de cinq jeunes Franciliens a été prolongée ce jeudi soir après que la police les ait interpellés mercredi. Le même soir, le groupe s’était enfui après avoir tabassé un ouvrier agricole qui leur demander de stopper leur rodéo dans le champ de son employeur.

Il est entre 20h et 20h30, ce mercredi, quand un ouvrier agricole se rend compte que plusieurs jeunes sont en plein rodéo avec des motocross… dans le champ de son employeur tout juste semé à Maincy, en Seine-et-Marne. Le jeune homme de 25 ans les interpelle pour leur demander d’arrêter et de s’en aller, mais le groupe de jeunes ne l’entend pas de la même manière. L’un d’eux attaque l’ouvrier agricole par derrière et le fait tomber. Tous lui assènent ensuite des coups alors que l’homme est au sol – certains le frappent à la tête.

Deux d’entre eux déjà connus de la police pour des rodéos sauvages

Les jeunes volent ensuite le smartphone de l’ouvrier agricole, blessé au sol, et s’enfuient à bord d’une fourgonnette et d’une Renault Clio. C’est aux alentours de 22h que la police repère cette dernière dans le centre de Melun. Les forces de l’ordre interpellent cinq des jeunes qui ont pris part au rodéo un peu plus tôt dans la soirée et sur lesquels ils retrouvent le smartphone de l’ouvrier agricole.

Les cinq jeunes, âgés de 18 à 23 ans et tous natifs d’Île-de-France, ont été placés en garde à vue – qui a été prolongée ce jeudi soir – pour vol aggravé. Deux des jeunes sont par ailleurs connus des services de police pour avoir déjà participé à d’autres rodéos sauvages. Les enquêteurs sont toujours à la recherche du reste du groupe qui s’est enfui à bord de la fourgonnette.

I