« Meilleure baguette de Paris » : la préfecture de police saisie pour des soupçons de messages haineux

Meilleure baguette de Paris 2021
Le boulanger ne se rendra pas à la remise de prix ce samedi à Paris.
Crédit: Flickr / Steve Mohundro

1er octobre 2021 à 12h15 par Lucas Pierre

Makram Akrout, boulanger arrivé en France à l’âge de 23 ans et lauréat de la meilleure baguette de Paris, est accusé par de nombreuses personnes sur Twitter d’avoir tenu des propos contre la France entre 2019 et 2020. Des propos difficiles à prouver que doit vérifier la préfecture de police de Paris après avoir été saisie par la municipalité.

Il était devenu un exemple d’intégration. Makram Akrout est devenu samedi dernier lauréat de la meilleure baguette de Paris après être arrivé à l’âge de 23 ans en France depuis la Tunisie. Après six années sans papiers et beaucoup de travail, le jeune homme est devenu un boulanger hors pair à Paris.

Mais la belle histoire a vite tourné court. C’est très peu de temps après l’annonce de la victoire de Makram Akrout que de nombreuses personnes dénoncent la victoire du jeune tunisien sur Twitter. Certains parlent de « messages haineux » envers la France, publiés il y a deux ans sur Facebook. Des messages qui n’auraient pas été rédigés par le boulanger mais qui seraient des captures d’écran postées sur son compte.

Le boulanger a déjà annoncé, de son côté, ne pas souhaiter se rendre à la remise du prix ce samedi sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris. Un prix censé être remis par la maire de la ville, Anne Hidalgo. La mairie a par ailleurs saisi la préfecture de police pour éclaircir les choses à propos de cette histoire. Makram Akrout réfute toutes les accusations portées à son encontre et dénonce un piratage de son compte Facebook par l’extrême droite.

I