Météo : enfin le retour des beaux jours en Île-de-France

31 mai 2024 à 6h00 par Rubens Constantino

Les températures vont très bientôt remonter en Île-de-France
Les températures vont très bientôt remonter en Île-de-France
Crédit : Pixabay / Geralt

Après un printemps et un mois de mai plus froid et pluvieux qu’habituellement, le temps devrait enfin se stabiliser et les beaux jours devraient faire leur apparition très bientôt. Les récents changements de température et les vagues de froid sur l’hexagone sont notamment dû à un phénomène bien précis, celui de la goutte froide.

Ces dernières semaines en France ont été particulièrement capricieuses en ce qui concerne la météo. Des températures trop fraîches pour un mois de mai, des averses à répétition et un ciel bien trop souvent nuageux ont accompagné les franciliens tout au long du printemps.
Mais bonne nouvelle, le plus dur est derrière nous. Plus qu'à attendre la fin du week-end pour voir le Soleil pointer le bout de son nez : « Ce qu’on voit au niveau des prévisions c’est qu’il n’y a plus de pluie sur la majeure partie du pays à partir de lundi. Des températures qui commenceront à grimper à partir de lundi, qui vont commencer à se rapprocher des normales de saison qui sont des températures plus chaudes, plus clémentes, que celles que nous avons en ce moment », confirme un prévisionniste pour météo-france.

Le phénomène de la « goutte froide » 

Si les températures étaient aussi basses, si la pluie était aussi présente, c’est, au-delà du caractère tempéré du climat français, le fait d'un phénomène métérologique spécifique appelé « goutte froide ». C’est « une masse d’air froid en altitude, qui vient réagir avec l’air frais du sol pour former des averses. Et former des nuages, d’où cette sensation de pluie, sensation aussi fraîche, étant donné que les températures étaient en dessous des normales » nous explique ce même prévisionniste.

Un évènement très localisé sur le territoire hexagonal, dont nos voisins européens sont épargnés « grâce à un anticyclone qui les protège de cette goutte froide ». Dans le Nord-Ouest de la Norvège par exemple, des températures supèrieures à 30 degrès ont été enregistrés dimanche dernier, chose peu commune dans la région scandinave sur cette partie de l'année.