Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

18 mois de prison requis contre l’ex-manager de Gims

01 juin 2021 à 13h40 Par Lucas Pierre
Le rappeur n'était au courant d'aucune de ces factures pour des prestations inexistantes.
Crédit photo : Maître Gims

L’ancien manager de Gims risque 18 mois de prison ferme. C’est ce qu’a demandé lundi soir le tribunal correctionnel de Créteil pour des faits d’escroquerie. L’homme est accusé d’avoir facturé Universal Music France à hauteur de 300 000 euros pour de fausses prestations.

Le verdict est attendu pour le mois de septembre. Le tribunal correctionnel de Créteil a requis 18 mois de prison ferme, lundi 31 mai, contre l’ancien manager de Gims. L’homme est accusé d’avoir escroqué près de 300 000 euros à Universal Music France entre 2014 et 2016.

L’homme en question aurait facturé des prestations inexistantes à la major. Enregistrements studio, shootings, frais liés aux voyages… tout y passe, dans le dos du rappeur. Le prévenu, de son côté, nie les faits en bloc ; son avocat a plaidé la relaxe.