Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

93/ St Denis : Un an après, le traumatisme est encore là

18 novembre 2016 à 10h28 Par Rédaction

Un an après jour pour jour, les habitants de St Denis se souviennent. 12 mois ont passé depuis l'assaut du Raid pour neutraliser une partie des terroristes du 13 Novembre, et sur place peu de chose ont changé.

Devant le 48 de la rue de République à St Denis, les stigmates de l’assaut du RAID sur la façade de l’immeuble sont encore bien visible un an après. Des plaques de bois aux fenêtres, des filets sur la façade et des scellés aux portes.

Muto, 29 ans qui habite juste en face de l’immeuble où les terroristes se retranchaient a « tout vu, tout filmé » ce 15 novembre 2015. Mais pour lui, un an après, « le bâtiment devrait être rasé ».

Traoré habitait l’immeuble dévasté. Depuis un an, il vit à l’hôtel dans des conditions compliquées. À notre micro il partage ses doutes car lui comme le reste des 84 habitants se sentent délaissés. Trente-sept personnes n’ont toujours pas de solutions de relogement durable et impossible de rentrer chez eux.

L’autre point d’incompréhension, c’est au sujet de l’indemnisation. Les habitants sont considérés comme des victimes d’une intervention policière « en responsabilité sans faute avec l’Etat ». Ils n’ont donc pas accès au Fonds de Garantie des victimes du terrorisme - ce qu’ils déplorent car les dédommagements ne sont pas du tout du même ordre.

Un rassemblement de riverains et d’associations est par ailleurs prévu ce vendredi soir, à 17H devant le 48 de la rue de la République.?