Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Accusé de viol, Justin Bieber se défend publiquement

22 juin 2020 à 16h30 Par A.L.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram

Deux femmes viennent de faire des déclarations sur Twitter et accusent Justin Bieber de les avoir agressées sexuellement. Le chanteur est sorti du silence pour démentir en bloc.

Ce samedi 20 juin, deux femmes se sont emparées de Twitter pour accuser Justin Bieber de les avoir agressé sexuellement. L’une d’elles, prénommée Danielle, a en effet affirmé avoir été violée en 2014 par l’interprète de Yummy tandis que l’autre femme, Kadi, a réitérées ses accusations déjà divulguées en 2015. La première a ainsi expliqué avoir rencontré le chanteur, qui avait 20 ans à l’époque, en mars 2014, à Houston au Texas, au cours d'une soirée organisée par son manager après un concert. "Mes amies et moi profitions de la soirée. Un homme s'est approché de nous et nous a demandé si nous voulions attendre pour rencontrer Justin. Nous avons dit oui évidemment", a poursuivi la jeune femme. "Ensuite, Justin et un autre homme, qui s'est révélé être son ami, nous ont invitées au Four Seasons Hotel. Une fois encore, nous avons dit oui. Nous n'avions pas d'arrière-pensée autre que le fait de passer du temps avec une énorme célébrité", a ajouté Danielle.

Arrivés à l'hôtel, "l'ami de Justin a amené mes deux amies dans une chambre et (Justin) m'a emmenée dans une autre chambre", a révélé la jeune femme. Il lui aurait fait promettre de ne rien raconter afin d’éviter d’avoir de quelconques problèmes juridiques et pris son téléphone pour le mettre à charger. "J'imagine que c'était qu'une excuse pour me le retirer", a-t-elle confié. "J'ai commencé à me dire que tout ceci était suspect. Je lui ai demandé où était Selena, pour faire la conversation". Justin Bieber lui aurait alors dit de ne pas s’inquiéter et qu'elle les rejoindrait un peu plus tard avant de se pencher sur elle pour l’embrasser. "J'étais sous le choc", a-t-elle écrit. "Nos petits baisers sont devenus une séance de préliminaires. Il m'avait poussée contre le lit au bout de dix minutes, et s'est mis au-dessus de moi", a-t-elle continué, avant de lâcher : "Je lui ai dit que ça allait trop loin et que nous devrions arrêter parce que j'avais besoin de retrouver mes amies, parce que je me sentais coupable envers Selena". Le chanteur lui aurait alors lancé : "Relax. Tout le monde va bien". "Il m'a ensuite retiré la culotte, a enlevé son pantalon, son caleçon, a tiré les draps pour les mettre sur nous. Son corps était sur le mien, peau contre peau. J'étais très mal à l'aise et j'ai eu du mal à respirer. Je lui ai dit de se retirer parce que je m'inquiétais vraiment pour mes amies, mais il était trop tard. Il m'a pénétré avant que j'aie pu ajouter quoi que ce soit. Il allait et venait à l'intérieur de moi. J'étais allongée, muette. Mon corps était inconscient", a témoigné Danielle.

Justin Bieber nie les faits

Si depuis, la page et le post de Danielle ont été supprimés, Justin Bieber a pris la parole. "Ces dernières 24 heures, un nouveau compte Twitter est apparu pour raconter comment j’ai été impliqué dans une agression sexuelle le 9 mars 2014 à l’hôtel Four Seasons d’Austin, au Texas. Je veux être clair. Il n’y a rien de vrai dans cette histoire. En fait, comme je vais vous le démontrer, je n’étais pas présent", a-t-il expliqué avant de reprendre d’anciennes publications de la date à laquelle il est accusé d’avoir violé Danielle.

"Au moment de son histoire, je faisais une surprise au public du SXSW d’Austin en apparaissant sur scène avec mon assistant de l’époque à mes côtés et j’ai chanté quelques chansons. Ce que cette personne ne sait pas, c’est que j’étais avec mon petite-amie de l’époque, Selena Gomez", a-t-il confié. Il a ensuite publié une capture d’écran d’un autre tweet "datant du 10 mars 2014 et non du 9" de fan affirmant l’avoir vu au Four Seasons. 

"Cependant, je n’ai jamais logé au Four Seasons le 9 ni le 10. Cette personne a ajouté un autre tweet affirmant qu’elle m’a vue au restaurant la nuit suivant et pas à l’hôtel", a précisé le chanteur, publiant les échanges de mail et le reçu des hôtels où il a logé avec Selena Gomez.

En revanche, Justin Bieber n’a pas répondu aux accusations de la jeune Kadi. Affaire à suivre...