ADP : les mouvements de grève en partie terminés

VOLTAGE
Les trois syndicats du groupe ADP protestaient contre un plan d'adaptation des contrats de travail q
Crédit: ERIC PIERMONT / AFP

15 juillet 2021 à 11h00 par Lucas Pierre

Le groupe Aéroports de Paris et les syndicats CFE-CGC et Unsa ont annoncé ce mardi 13 juillet la signature d'un accord de fin de conflit. La CGT, troisième syndicat ayant manifesté depuis le mois de juin, indique en revanche maintenir son préavis de grève ce vendredi.

Vous rencontrerez moins de difficultés si vous prenez l’avion ce week-end. La direction du groupe Aéroports de Paris (ADP) indique avoir signé, mardi 13 juillet, un accord de fin de conflit avec les syndicats CFE-CGC et Unsa. Des mouvements de grève étaient organisés depuis le mois de juin en protestation d’un projet de baisse des rémunérations. Il y aura néanmoins toujours quelques difficultés ce vendredi puisque la CGT, l’un des trois syndicats ayant pris part aux manifestations, annonce maintenir son préavis de grève.

Baisses et suppressions de primes

Du côté d’ADP, on se félicite d’un « accord majoritaire » et « équilibré » qui doit permettre de « sortir du conflit » et « d’apporter un certain nombre de garanties aux salariés ». Si deux des trois syndicats ont signé cet accord, l’Unsa précise tout de même ne pas être totalement satisfait. Mais le protocole de fin de grève « permettra la limitation de la modération salariale et annulera la clause de mobilité prévue dans le projet PACT, entre autres » ajoute le syndicat.

Depuis le mois de juin, plusieurs mouvements de grève accompagnés de manifestations se sont tenus à l’appel des syndicats CFE-CGC, CGT et Unsa d’ADP. Ils demandaient le retrait du plan d’adaptation des contrats de travail qui prévoyait des baisses, voire des suppressions, de certaines primes.

I