Affaire des croix gammées en Seine-et-Marne : un suspect a été interpellé

VOLTAGE
Dans la nuit du 27 au 28 écembre dernier, des croix gammées ont été peintes sur des tombes u cimtièr
Crédit: Twitter @fredvalletoux

5 janvier 2021 à 15h30 par Bertrand Loppin

Un individu âgé de 41 ans a été interpellé hier soir à son domicile du Mée-sur-Seine. Cet homme est suspecté dÈêtre l'auteur dÈinscriptions peintes sur des tombes du cimetière de Fontainebleau et sur différents édifices de plusieurs commune du département.

La police a-t-elle mis la main sur l’auteur de multiples dégradations commises en Seine-et-Marne ? La série avait commencé depuis plusierus semianes. Elle s'est affichée à la une de l'acu ces derniers jours. Dans la nuit du 27 au 28 décembre, des tags et croix gammées étaient retrouvés sur une soixantaine de tombes du cimetière de Fontainebleau. 24 heures plus tard, une croix gammée était découverte sur un rideau de fer d‘une crèche à Melun. En début de semaine, de nouvelles inscriptions présentant d‘étranges similitudes étaient trouvées sur un mur de la mairie de Vaux-le-Pénil et sur des églises à Echouboulains et Ecrennes. Après plusieurs jours d‘enquête, un homme âgé de 41 ans a été interpellé hier soir au Mée-Sur-Seine.

 

Les investigations ont été menées par les enquêteurs de la sûreté urbaine de Melun Val de Seine avec l’aide la gendarmerie et des policiers de la sûreté départementale. Elles ont abouti à l’identification de cet homme. L’individu a été interpellé alors qu’il sortait de son domicile. II avait sur lui des bombes de peinture de même couleurs que celles des inscriptions retrouvées ces derniers jours. Une perquisition doit être effectuée ce mardi à son domicile. Les enquêteur cherchent à découvrir le mobile de ces dégradations ainsi que la signification des termes « Biobananas » et « Charles » retrouvé tagués dans plusieurs lieux.

I